Catégorie : Non classé

Dison ira au tour final, c’est acquis.

2016 04 19 la meuse p1Les hommes de Jean-Michel Ummels ont disposé d’Amay. Reste à savoir si il finiront 5ème ou 6ème.
Dison 3 vs Amay 0
Les buts : 31e Closset (1-0), 50e Nito (2-0), 77e Closset (3-0)
Dison : Ayed, Volont, Dessaucy, Bartholomé (70e Yema Shongo), Campolini, Mosca, Limbourg, Tossings (75e Saei), Troisi (20e Nito), Closset, Sebastiao
Amay : Poisquet, Toure, Brugmans, Vitoux, Pessotto, Babitz, Sylla (46e Delhalle), David (58e Castillo), Mathelot, Jespers, Pirotte
Carte jaune : 79e Jespers
Arbitre : M. Requier
Avec son succès 3-0 face à Amay conjugué au revers de Beaufays, Dison est désormais certain de prendre part au tour final. Reste à présent à savoir si les Disonais finiront 5 es ou 6 es , ce qui déterminera l’adversaire au premier tour. Reste que Jean-Michel Ummels n’était pas vraiment satisfait de la prestation de ses joueurs. Et ce, malgré une 1 re mi-temps à sens unique. « On gagne 3-0, mais on a joué sur un rythme de sénateur. D’accord, on est qualifié pour le tour final, mais ce n’est pas comme ça qu’on ira y faire quelque chose. J’espère que chacun va se remobiliser. J’aurais voulu un peu plus de rythme, mais l’essentiel est là. On sera cinquième si on gagne à Aubel et voilà », poursuit JMU, qui a décidé de remplacer Lilo Troisi après 20 minutes et a aligné Jonathan Ayed au but, le test d’avant-match de Jimmy Fortemps (ischios) s’étant avéré négatif.
Closset (deux buts) et Nito ont alimenté le marquoir.
De son côté, Philippe Gustin, qui n’a pas voulu prendre de risque avec Kevin Castillo (blessé aux adducteurs jeudi et entré à la 58 e ), regrettait le 1 er but. « Il est empreint d’une mauvaise réflexion sur la passe en retrait. Dison, même s’il avait la circulation de balle et qu’il est l’une des plus fortes équipes de la série, n’avait rien montré jusque-là. Sans cette faute, on serait peut-être rentré au vestiaire avec le 0-0. Après le 3-0, Dison a relâché un peu et on aurait dû inscrire un but, mais Dison mérite amplement son succès », confie le coach amaytois, agacé par les critiques qu’il a pu entendre dans son propre camp. « Ce n’est pas un match que j’ai laissé aller. Les 15 joueurs que j’ai alignés, c’est les 15 joueurs qu’il me reste à mettre sur le terrain. On a vu que certains étaient à court de compétition, mais à Amay, je n’ai pas 18 bons joueurs ! »

LA MEUSE VERVIERS 18-04-2016